Avoir le cancer n’est plus une fatalité

En effet, d’un côté, l’avancée et les recherches scientifiques permettent de détecter certaines sources cancérigènes. Toujours dans le volet de prévention, les chercheurs essaient de trouver des solutions, que ce soit pour le cancer du col de l’utérus ou pour les poumons, des vaccins commencent à voir le jour. D’un autre côté, pour guérir le cancer c’est une autre paire de manche, mais elles sont toutefois possibles. Par ablation de l’organe atteint, par des séances de radio ou de chimiothérapie ou encore en suivant des régimes alimentaires spécialisés.

Prévenir par la Vaccination

Les chercheurs sont sur le point de mettre en ente un vaccin universel qui serait capable de préparer le système immunitaire à reconnaître les cellules malades et à les détruire.

Changement des habitudes alimentaires

En prévention, les spécialistes en la matière déclarent tous la nécessité de détecter les principales causes scientifiquement prouvées causant le cancer. En effet, 65 % des cas répertoriés ont été causés par le tabac et l’alimentation.

Il est conseillé de privilégier les repas en famille moins salés moins sucrés plutôt que les repas à l’américaine bourrés de produits chimiques à la va-vite. Mangez les fruits et légumes bio de saison en variant les aliments.

Inutile de rappeler que le tabagisme est à bannir.

Certains régimes alimentaires sont adoptés pour combattre son cancer. Il s’est avéré que la cellule cancéreuse se nourrit des protéines animales. C’est pourquoi, pour toute personne atteinte de cette maladie, il est conseillé d’associer son traitement médical par une alimentation dépourvue de protéines animales. Adoptez les légumes crucifères, l’oignon, le gingembre, l’ail, les champignons, la grenade, le curcuma, le thé vert et le chocolat noir. Un autre aliment connu pour ses vertus anti oxydantes c'est le Graviola. Les feuilles et fruits du graviola bio sont le meilleur anti-cancer naturel.

Réparer les séquelles d’une ablation d’un membre atteint

Grâce aux prouesses des chirurgiens et les nouvelles techniques adoptées, il est tout à fait possible de faire une reconstruction mammaire après une mastectomie dans le cas d’un cancer du sein. Grâce à la pose d’implant la femme retrouve ainsi l’apparence d’une poitrine normale. Représentant la féminité par excellence, le sein est assez important pour toute femme. En réparant les séquelles de l’opération, la patiente retrouve ainsi une vie quasi normale et retrouve gout à la vie. Après tout le cancer n’est qu’une maladie qu’on peut soigner et la vie ne s’arrête pas à une ablation du sein ou à des séances de radio thérapie. Des habitudes changent certes, le rythme de vie aussi mais ce n’est pas une fatalité.