Le cou est une partie du corps qui montre vraiment l’âge d’une personne, d’où l’importance de prendre soin de la peau du cou afin de réduire les effets disgracieux du vieillissement (lutter contre le cou de dindon).

Malheureusement, nombreux ne font pas attention à leur cou avant qu’il ne soit trop tard. Si vous lisez cet article, vous souffrez peut-être d’une forme légère, modérée ou grave de cou de dindon et vous essayez de vous en débarrasser.

Devis Express


La bonne nouvelle est qu’il existe une variété d’options disponibles (y compris non chirurgicales), que nous aborderons en détail dans le présent article, et que nous présenterons également différentes options de traitement pour différents types de cou de dinde et de peau affaissée.

Qu’est-ce que le cou de dinde ?

Le cou de dinde fait généralement référence à l’affaissement de la peau et de la graisse du cou qui se produit lorsque le collagène et l’élastine ne sont plus aussi fermes qu’avant, et que votre peau et vos muscles perdent leur capacité à s’étirer et à rester tendus. Très souvent, des lignes, une peau crépue et des plis se forment autour du cou.

Le collagène et l’élastine sont deux protéines qui maintiennent la peau ferme et tendue, y compris la peau de notre cou, l’aidant à rester rebondie et lui permettant de rebondir facilement lorsqu’elle est étirée. À mesure que nous vieillissons, le collagène et l’élastine commencent à se détériorer et la production de nouveau collagène et d’élastine ralentit considérablement, entraînant une perte de fermeté qui finit par relâcher la peau et commencer à s’affaisser. La perte de ces deux « protéines de jeunesse » est également à l’origine des rides de notre peau.

Pour celles et ceux qui sont aux prises avec  un relâchement du cou savent combien cette affection cutanée est gênante. Nous le savons aussi, raison pour laquelle nous nous tenons aux côtés de nos patients pour les aider à retrouver une peau jeune grâce à nos techniques médicales et chirurgicales appropriées à toutes les causes.

Quels facteurs causent le redoutable cou de dinde ?

Voici les 5 causes les plus courantes de relâchement cutané du cou :

La peau de votre cou est très fine

La peau de votre cou est l’un des facteurs les plus importants lorsqu’il s’agit de l’apparence d’un cou de dinde. En effet, la peau de votre cou a une composition cellulaire différente de celle de la peau des autres parties de votre corps.

Du fait que la peau de notre cou soit plus fine, elle se ride plus facilement. Et la peau fine contient intrinsèquement moins de collagène, qui est la protéine qui l’empêche de former des rides.

Le vieillissement entraîne une perte de collagène

Personne n’est à l’abri du vieillissement ni de la réalité qu’en vieillissant, notre corps produit de moins en moins de substances qui contribuent à une peau d’apparence plus jeune (y compris le collagène, l’élastine et l’huile naturelle de notre peau).

Il y a aussi la perte de graisse et l’amincissement de la peau (qui entraîne des rides) ainsi que la sécheresse, qui provoque également des rides (d’où l’importance des hydratants).

Le collagène est ce qui maintient la peau tendue et élastique. Sans collagène, nous aurions tous une peau lâche et affaissée qui ne pourrait pas rebondir.

Malheureusement, nous produisons moins de collagène à mesure que nous vieillissons, la synthèse de collagène diminuant considérablement au moment où nous atteignons 30 ans. Pire encore, après 30 ans, nous commençons à perdre du collagène au taux de 1 à 2 % chaque année. La seule façon de lutter contre cette perte est de compléter le collagène pour reconstituer le collagène de notre corps.

Perte d’élastine

L’élastine est une protéine qui forme le tissu conjonctif élastique dans le corps. C’est ce qui maintient notre peau élastique et rebondie. L’élastine est ce qui donne à notre peau sa capacité à se redresser lorsqu’elle est étirée, tandis que le collagène ne fait que garder notre peau dodue et ferme.

Comme le collagène, cependant, l’élastine se détériore naturellement avec l’âge, mais elle peut également être dégradée par une exposition chronique aux rayons UV.

Comment corriger un cou de dinde et lutter contre le cou de dindon ?

  • Botox : il s’agit d’injection qui peut resserrer la peau, rendant le cou plus lisse et plus jeune. Il agit en relaxant temporairement les muscles du cou sous la peau. Le Botox ne nécessite aucun temps de récupération et peut durer plusieurs mois. Vous devrez maintenir un programme d’injection régulier pour garder le derme continuellement ferme. Des injections régulières peuvent également aider à prévenir davantage l’affaissement, les rides et le relâchement cutané.
  • Traitement au laser : cette solution médicale peut également aider à réduire l’apparence d’un double menton en resserrant le derme. Le traitement au laser fonctionne en chauffant et en resserrant le derme, ce qui peut avoir un effet légèrement bénéfique sur un double menton. Un traitement au laser, tel que Morpheus8, utilise à la fois le microneedling et la chaleur pour stimuler la synthèse de collagène.
  • Ulthérapie : cette technique non invasive récemment approuvée par la FDA. Cela implique l’énergie thermique ultrasonique au bon endroit, ce qui déclenche à son tour la création de nouveau collagène, tout en stimulant le collagène affaibli chez les patients. Les résultats dureront généralement jusqu’à un an.
  • Lutter contre le cou de dindon avec la chirurgie esthétique (lifting du visage ou du cou) : Si votre cou de dinde est causé à la fois par de la graisse indésirable et par un relâchement cutané, une solution plus intensive, comme la chirurgie, peut être votre meilleure option. Un lifting du cou peut éliminer la graisse et resserrer les tissus sous le menton. Si vous pensez que vous seriez un bon candidat à lifting du cou, planifiez une consultation avec un chirurgien esthétique qualifié.
This site is registered on wpml.org as a development site.