Tout ce qu’il faut savoir sur le lipofilling des fesses

Sur le plan esthétique, la fesse est un élément essentiel de la séduction et de l'harmonie de la silhouette féminine. Cette partie du corps, source de nombreuses fantaisies fait aussi la célébrité de certaines femmes du monde moderne.

Parfois, une femme peut être insatisfaite de l'apparence de ses fesses, trop petites, tombantes ou inadéquates par rapport à sa silhouette.

Dans cette perspective, de nombreuses femmes sont intéressées à donner du volume à leurs fesses en optant pour une méthode esthétique naturelle sans cicatrices comme le lipofilling des fesses appelée également le lipomodelage des fesses. En effet, il s'agit d'un transfert de cellules graisseuses excédentaires sur l'une des régions du corps du patient lui-même, vers les fesses.

Êtes-vous un bon candidat pour le Lipofilling des fesses ?

Généralement, cette procédure est adaptée aux femmes présentant à la fois un défaut de volume fessier et des zones d'accumulation de graisse dans d'autres régions du corps (ventre, hanches, cuisses, etc.).

L’intervention du lipofilling des fesses

Lors d'une consultation préopératoire, une analyse complète des zones donneuses sera nécessaire. Il sera également nécessaire d'évaluer la morphologie fessière, la qualité de la peau et la souplesse des tissus.

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure environ 1 à 2 heures.

En salle d'opération, le chirurgien plasticien enlève la graisse des zones donneuses, telles que le ventre, les cuisses ou les hanches. Ensuite, la quantité de graisse sera purifiée par centrifugation. Le but de ces opérations est de séparer les cellules graisseuses des impuretés de bonne qualité (sang, sérum, débris cellulaires).

La troisième étape de la chirurgie sera la réinjection de la graisse dans les fesses, à l'aide de petites incisions et de fines canules. Cette réinjection se fera avec délicatesse, avec une quantité adaptée à chaque cas, dans les zones appropriées qui peuvent donner la meilleure morphologie fessière. L'opération se termine par l'installation d'un vêtement de contention. Cette intervention se fait avec un soin ambulatoire ou peut nécessiter une hospitalisation de 24 heures.

Récupération et résultat

Juste après l'opération, une douleur modérée est ressentie pendant quelques heures qui peut être soulagée par des analgésiques. Des ecchymoses apparaîtront dans les zones donneuses et disparaîtront après 2 semaines. L'œdème se développe au cours de la première semaine et commence à régresser graduellement. Le volume stable est obtenu du 3ème au 6ème mois. En effet, il y a une fonte progressive de la graisse qui se produit dans les premiers mois (70% des cellules injectées survivront).

L'arrêt de travail est autorisé pour une semaine, tandis que les activités sportives ne peuvent être autorisées qu'après 6 semaines.